Comment garder ses pieds au chaud lors d'une randonnée ?

Vous êtes amoureux de l’aventure et de la nature et vous souhaitez vous offrir une randonnée pendant ces vacances ? Aller à la découverte de beaux paysages et interagir avec les éléments de la nature est le sentiment que poursuit tout randonneur. Au moment de s’engager dans l’action, une question subsiste : comment garder au chaud ses pieds? Cette problématique peut toutefois être résolue à travers une préparation réfléchie afin d’éviter tout « bobo » et l’humidité. Découvrez ces quelques astuces et conseils qui changent la donne.

randonneur avec chaussures imperméables

A voir aussi : Que doit contenir un bug out bag ?

Recourir à des chaussures adaptées

L’une de premières solutions pour maintenir vos pieds bien au chaud consiste à bien vous chausser. Pour cela, il faut recourir à des chaussures spécialement conçues pour la pratique de la randonnée. En conséquence, oubliez très vite vos baskets ou tennis. Vous devez plutôt opter pour des chaussures de randonnée imperméable. Qu’ont-elles de particulier ? Le critère de l’imperméabilité demeure décisif en matière de randonnée.

Ce qui se fait de mieux actuellement sont les chaussures Goretex. En effet, ces types de chaussures embarquent une membrane qui entoure et place le pied dans un cocon tel un pied dans une chaussette. En son sein se trouve un dispositif assimilable à une chambre en air qui évacue toute l’humidité et permet aux pieds de mieux respirer. Par ailleurs, ces chaussures adaptées offrent plus de confort et permettent de lutter efficacement contre les flétrissures et les ampoules.

A découvrir également : Se préparer à l'apocalypse : les indispensables à avoir

Choisir un pantalon imperméable

Il est assez fréquent d’observer certaines personnes faire de la randonnée habillée d’un short style bermuda ou un simple pantalon de service. Retenez que le pantalon de randonnée est indiqué autant que la chaussure imperméable. En effet, certaines personnes observent malgré le fait qu’ils aient des chaussures adaptées, que la lutte contre l’humidité n’est pas efficace.

Dans les montagnes, les eaux ruisselantes n’en manquent pas. Le pantalon imperméable fait office de barrière pour vos pieds. Il évite qu’en chevauchant un cours d’eau, l’eau ne s’infiltre facilement par le haut de vos chaussures. Choisissez par exemple un pantalon déperlant qui passera sur vos chaussures et fera glisser l’eau.

Si vous êtes une femme, et qu’il n’y a pas beaucoup de vent en prévision, une jupe de pluie ou un poncho peut faire l’affaire.

marcher avec un pantalon imperméable

Évitez de trop transpirer

Il arrive que certaines personnes, toujours pour protéger et garder au mieux à chaud leurs pieds, combinent chaussures imperméables et grosses chaussettes. Ne tombez surtout pas dans ce piège. Si en apparence cela donne la sensation de s’être paré contre le froid, cet assemblage ne vous protège aucunement contre l’humidité. En effet, plus vous accumulez les couches de protection, et plus vos pieds auront grand mal à respirer.

La conséquence directe est la transpiration des pieds. Et qui dis pieds mouillés, dis pieds froids. Retour donc à la case de départ. L’association chaussettes et chaussures imperméables demeure assez subtile et impose que l’on tienne compte du temps pour en juger l’opportunité. En cas de nécessité absolue, allez pour un système à deux couches avec l’option combinée chaussures imperméables Goretex et chaussettes légères à mèches ou celles en laine légère.

Adoptez les bonnes pratiques

Aujourd’hui, il existe des traitements de fonds auxquels tout féru de la randonnée peut y recourir à titre préventif. Si vous remarquez que vos pieds sont assez sujets à la transpiration, vous pouvez avant de vous chausser, passer différentes crèmes ou des poudres particulièrement efficaces et disponibles en achat à la pharmacie. Aussi, vous pouvez pencher pour l’utilisation de pommades anti-frottement.

Il est également conseillé de se chausser avec des chaussures de marche qui offre au minimum une ½ pointure de plus. Cela a pour avantage de faciliter l’irrigation du sang vers vos orteils et de limiter ainsi les risques d’engelure. Si vous êtes partis pour quelques jours de randonnée, veillez à toujours sécher vos chaussures à l’air libre à la fin de chaque journée. Le lendemain, vous bénéficierez d’une meilleure protection contre le froid et ses effets. Par ailleurs, Il faut toujours consulter la météo avant de vous lancer dans cette petite aventure.

Mettre en place une stratégie de séchage efficace

Il peut arriver qu’à cause de la transpiration ou de la pluie que vous vous retrouvez avec des chaussettes et chaussures humides. Ceci malgré le fait que vous disposez d’un matériel adapté à la pratique de la randonnée.

Dans cette situation, il vaut mieux savoir comment les sécher efficacement pour ne pas se retrouver avec des pieds humides. Si vous vous retrouvez en matinée avec des chaussettes humides, il vaut mieux utiliser des paires de rechange qui sont sèches. Ceci, le temps que celles qui sont humides puissent sécher sur votre sac si le temps le permet.

Pour ce qui est des séchages en soirée, il faut sécher aussi bien les chaussettes que les chaussures. Pour ce qui est des chaussures, il faut défaire les lacets, retirer la semelle intérieure avant de les disposer dans un endroit bien sec et chaud.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés