Comment choisir son couteau de survie ?

Vous êtes aventurier ou survivaliste ? Si oui, assurez votre sécurité avec un couteau de survie. Il en existe plusieurs modèles. Votre choix devra tenir compte de certains critères.

Qu’est-ce qu’un couteau de survie ?

Comme son nom l’indique, il est utilisé en situation de survie, peu importent les circonstances. Il doit être robuste, polyvalent et facilement maniable. En plein campement, vous pouvez l’utiliser pour faire du feu, préparer de la nourriture. Il convient aussi pour la fabrication d’abri, ou à la chasse. Il est donc multi-usage. Étant un couteau à multiples utilisations, il vous importe de faire votre choix selon des critères bien définis.

A voir aussi : Guerre et Survie : S'Adapter pour Rester en Sécurité

couteau de survie survimax

Lame du couteau

Élément très important dans le choix de votre couteau, le type d’acier le constituant vous guide dans votre choix.

A découvrir également : Le spray à poivre : l'accessoire indispensable pour sécuriser son domicile

Acier en matériau carbone

Une lame en carbone assure une meilleure qualité de coupe. Très résistant et indestructible à cause du carbone, il peut être utilisé sans risque de brisure. De plus, la lame en acier carbone est facile à aiguiser en pleine nature. Toutefois, l’acier carbone est vulnérable face à la corrosion. En effet, après utilisation, il convient de le laver au risque qu’il soit couvert de rouille. Son entretien n’est donc pas à négliger. Optez pour un revêtement antirouille pour une meilleure utilisation.

Acier en matériau résistant à la corrosion

Il s’agit d’un acier constitué de l’alliage entre le carbone et le chrome. Le chrome y joue le rôle de protecteur contre la corrosion en grande partie. Cet acier est dit résistant à la corrosion et non entièrement inoxydable. Toutefois, cet acier est difficile à aiguiser et présente une faible résistance aux chocs. Choisissez donc ce couteau de survie uniquement pour les environnements très humides ou salés sans possibilité d’entretien.

couteau de survie

Acier à outils

Cet acier présente un taux élevé en carbone et en chrome. Cependant, ce taux n’est pas aussi grand pour qu’il fasse partie des catégories précédentes. De plus, sa lame se rouille, mais pas aussi vite que l’acier carbone. L’une de ses caractéristiques est que vous pouvez l’utiliser plus souvent et qu’il est assez facile à aiguiser.

Lame en céramique

Pour les amoureux des objets en céramique, le couteau de survie en céramique est fait pour vous. Pour faire un bon choix, vous devez d’abord tenir compte de la pureté de la matière. Elle doit être d’au moins 95 %. Pour une lame de pureté inférieure à ce pourcentage, la détérioration est très facile. Toutefois, adoptez un aiguiseur spécifique pour cette lame. Les boutiques qui vendent les couteaux de survie en proposent.

Ensuite, la marque qui a confectionné votre couteau est tout aussi importante. Optez pour des marques spécialistes en ce type de couteau. Par ailleurs, l’usure de votre couteau ne peut être prévenue qu’au moyen de quelques précautions. En un premier lieu, vous ne pourrez l’utiliser pour découper des aliments congelés ou des os. Ensuite, évitez de le jeter ou de l’utiliser sur une surface dure. Il ne doit être exposé à la flamme.

couteau de survie pliant

Manche du couteau de survie

Pour une bonne maniabilité de votre couteau, la manche est tout aussi importante. Il existe plusieurs matériaux pour les manches.

Micarta

Matériau composite de résine et de toile de lin, il est assez résistant. Une fois mouillé, il vous offre un bon grip. Les manches en micarta ne s’usent pas malgré les variations de températures et l’humidité environnante. C’est un matériau assez populaire à cause de ces nombreuses propriétés.

G10

Le matériau G10 est un matériau stable composé de fibre de verre et de résine artificielle. Ses propriétés se rapprochent du mircata. Toutefois, en conditions humides, le mircata offre un meilleur grip que ce matériau.

Caoutchouc

Tout comme le mircata, le caoutchouc est aussi populaire. En effet, en de nombreuses circonstances, il constitue un matériau parfaitement stable. Toutefois, il est insensible à l’humidité, mais offre un excellent grip selon la texture de la manche. De plus, il est vulnérable à des températures élevées.

Bois

Les manches en bois existent également, mais ils ne sont pas conseillés pour de tels couteaux. En effet, le bois se fissure et est sensible aux intempéries. Pour des situations de survie, il est donc préférable d’opter pour des matériaux composites pour éviter tous risques.

couteau de survie avec lame lisse et crantée

Les dimensions du couteau

Les dimensions de votre couteau de survie constituent également un facteur déterminant. Une lame longue et épaisse est plus efficace qu’une lame courte et fine. En effet, une lame longue et épaisse saura couper, fendre, trancher vos aliments plus aisément. Par contre, une lame courte et fine est moins encombrante et pratique pour le transport. L’une des caractéristiques dont il vous faut tenir compte est le confort avec votre couteau. Ainsi, en fonction du poids et de la longueur, vous réaliserez une meilleure expédition.

Le prix

Le dernier critère dont vous devez également tenir est le prix. Il est déterminant pour une bonne qualité de votre couteau. Ainsi, pour un couteau de bonne qualité, optez pour un produit plus cher. Renseignez-vous donc pour éviter de mauvaises surprises.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés